Les reportages photo Connectez-vous à l’espace syndicat

Conception : Advisio

Accueil  > Actualité sociale et revendicative  > Chômage : Pour inverser sa courbe, il faut d’autres choix !

Chômage : Pour inverser sa courbe, il faut d’autres choix !

 Sans surprise, les chiffres du chômage en Ariège, de septembre ne sont pas bons !

Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle-Emploi en catégorie A s’établit à 8 860, fin septembre, soit une hausse de 10,4% sur un an. En additionnant les demandeurs d’emploi des catégories A, B, et C, la hausse de 8,1% sur un an et de 0,8% sur un mois, soit 12.847 demandeurs d’emplois.

L’optimisme du gouvernement qui prévoit toujours d’inverser la courbe du chômage en décembre laisse de plus en plus sceptique. Il est temps de se rendre à l’évidence : sans une vraie politique d’emploi et de relance industrielle, rien ne sera possible.

Or ce dernier s’obstine dans ses erreurs et veut un budget d’austérité pour la loi de financement de la sécurité sociale, alors que la CGT demande depuis de nombreuses années une vraie réforme du financement de la sécurité sociale.

Il poursuit le CICE (crédit d’impôt compétitivité emploi) sans exiger de compensation des entreprises, comme c’est le cas dans notre département où sans vergogne les pouvoirs publics assurent aux employeurs qu’ils n’auront pas de contrôle quant à l’utilisation du CICE.

La CGT revendique le droit pour les salariés de suspendre et d’exiger le remboursement de toutes les aides publiques détournées des objectifs d’investissement productif, de recherche, d’innovation, de formation, de salaires et d’emploi. Les 200 milliards d’exonérations fiscales et sociales doivent être réorientées.

Les contrats d’avenir et contrats de génération peinent à se mettre en place alors que les salariés subissent de plein fouet les conséquences de l’ANI et loi « sécurisation de l’emploi » avec son cortège de PSE et d’accords de compétitivité. La réforme des retraites compte encore faire accepter aux salariés de nouveaux sacrifices, particulièrement aux jeunes.

Nous invitons les salariés à se faire entendre, à imposer avec la CGT d’autres choix et à amplifier et élargir les exigences revendicatives en matière d’emploi, salaire et financement de la protection sociale. Plus que jamais, la CGT Ariège invite les salariés à faire entendre leur voix et à porter haut et fort leurs revendications.

Pamiers, le 25/10/2013