Les reportages photo Connectez-vous à l’espace syndicat Conception : advisio-com.fr

Accueil  > Actualité sociale et revendicative  > Bangladesh : La CGT interpelle les entreprises sur leurs responsabilités

Bangladesh : La CGT interpelle les entreprises sur leurs responsabilités

La CGT et les fédérations CGT du Commerce et des Services, et THC sont mobilisés depuis de nombreux mois aux côtés des syndicats du Bangladesh, en association avec Peuples solidaires et le collectif "Éthique sur l’étiquette", pour exiger des mesures concrètes et vérifiables en matière de sécurité et de prévention des incendies et des accidents dans les usines du textile et de l’habillement bangladais.

La signature de l’accord sur la « sécurité et les incendies », conclu entre les fédérations syndicales locales et internationales, IndustriALL et Uni global, est un premier pas positif. Nous notons avec satisfaction que Carrefour, un des grands donneurs d’ordre français s’y est engagé.

En revanche, nous sommes choqués que d’autres marques et distributeurs notamment français comme Auchan, Camaïeu, Leclerc, Intermarché Casino, Système U... se refusent toujours, à ce jour, à parapher cet accord ! La CGT et les fédérations du Commerce et des Services et ses équipes syndicales dans les entreprises mettront tout en œuvre pour que les enseignes concernées rejoignent au plus vite les entreprises signataires.

Au delà, nous exhortons les entreprises à abonder immédiatement le fond d’indemnisation du « Rana Plazza ». Nous ne pouvons pas concevoir que dans quelque pays que ce soit, travailler puisse signifier la mort ou le handicap à vie sans prise de responsabilité passant par des indemnisations. [...]

Enfin, la CGT et les fédérations CGT du Commerce et des Services, et THC et les autres organisations affiliées redoubleront d’attention sur la situation dans l’industrie textile et de l’habillement dans les autres pays d’Asie (tels que le Cambodge ou la Birmanie) et ailleurs dans le monde ainsi que dans les autres branches où les salariés sont soumis à des conditions de travail mortifères.

Montreuil le 4 Juin 2013

Téléchargez bangladesh communique 4 juin 2013